Le rôle central de l’utilisateur comme partie prenante d’un projet

Bonjour.

Je travaille actuellement sur un mémoire dont le sujet est « Business Analyse : le rôle central de l’utilisateur comme partie prenante d’un projet ».

Dans ce cadre, je cherche :

  • un exemple d’un projet qui a échoué car faible implication des utilisateurs
  • un exemple d’un projet qui a réussi car bonne implication des utilisateurs

Si vous avez des pistes ou d’autres idées sur ce sujet de mémoire, je suis preneur :wink:
Merci et bon week-end !

Bonjour Julien et bienvenue sur le forum scrumlife.

Beaucoup de projets n’ont tout simplement pas de critère de réussite ou d’échec.
De plus, il est souvent difficile de dire objectivement pourquoi un projet a échoué.

Je vois beaucoup de projets ne pas aboutir à leur terme (si on prend ce critère), mais la cause est rarement unique, c’est plutôt un faisceau de conditions qui s’auto-renforcent. Le projet entre dans une spirale infernale jusqu’à ce que quelqu’un décide d’en sortir. Généralement, on va plutôt exprimer qu’un projet échoue pour une série de raisons, au titre desquelles on trouve (ou non) le niveau d’implication des utilisateurs.

Il est également facile d’accuser les utilisateurs.
C’est un moyen qu’ont certaines personnes ou organisations de ne pas se remettre en question.

Bonjour Adrien et merci pour ta réponse.
Mon idée est de montrer, via des exemples concrets, que le fait d’impliquer fortement l’utilisateur final dans le processus de BA est un facteur de réussite du projet.
L’objectif n’est pas d’accuser les utilisateurs mais au contraire de pointer du doigt les projets qui prennent mal ou pas assez en compte les besoins réels…

Là où je voulais en venir, c’est qu’il faut d’abord définir comment on mesure la réussite du projet.
De plus, il faut faire attention sur certains projets où utilisateurs et bénéficiaires sont distincts.