Questions de certification incomprises

Bonjour à tous et à toutes,

Je m’apprête à passer 2 certifications Scrum.org (PSM I et PSPO I) et repasser la certification GMA (car 73% au premier passage au lieux de 80% pour l’obtenir) par le biais d’une formation en ligne.
Hormis les cours vidéo, on peut, via cette formation en ligne, passer plusieurs examens blancs.

Parmi les questions de l’examen blanc, il y a celle-ci :

True or false ?
Management does not have a role within Scrum

soit, en français :

Vrai ou faux ?
La direction n’a pas de rôle au sein de Scrum

Apparemment la réponse est False, mais je n’ai pas d’explication.
Pourriez-vous SVP m’expliquer pourquoi il est faux de dire que « La direction n’a pas de rôle au sein de Scrum » ?
En effet, pour moi c’est l’inverse. Il est « Vrai » de dire que la direction n’a pas de rôle au sein de Scrum. De plus, quand je cherche « management » dans le Scrum Guide 2020, je n’en trouve mention qu’une seule fois en français et 3 fois en anglais mais aucune (dans les 2 langues) dans le sens « Direction/hiérarchie »
Qu’en pensez-vous ? Qu’auriez-vous répondu ? Vrai ou Faux ?

Merci pour vos éclaircissements :wink:
Bonne journée

J’ai une autre question où je doute de la réponse :

When is the most appropriate for a dev team to change the Definition of done?

  1. During the daily scrum
  2. During the sprint planning
  3. During the sprint review
  4. During the sprint retrospective

Apparemment la bonne réponse est la 2. During the sprint planning , là encore, sans explication.

J’avais pourtant retenu et compris que c’était plutôt pendant la sprint retrospective, quand l’équipe Scrum fait le point sur le sprint qui se termine. Il est d’ailleurs inscrit dans le Scrum Guide 2020 que, pendant la Sprint Retrospective …

La Scrum Team inspecte le déroulement du dernier Sprint en ce qui concerne les individus, les interactions, les processus, les outils et leur Definition of Done

Si vous aussi vous pensez que la bonne réponse est pendant le sprint planning, pouvez-vous m’expliquer pourquoi SVP ?

Je vous remercie par avance pour votre/vos explication(s) :wink:

Bonne journée :wink:

A mon avis le problème se situe dans la traduction et la compréhension de la question.
Le terme français « direction » serait plutôt une traduction pour l’anglais « executive ».
Le terme anglais « management » se traduit plutôt par « gestion » :

Management is the process of dealing with or controlling things or people.

Une meilleure traduction de la question serait :

Il n’y a pas de rôle organisationnel dans Scrum

Du point de vue du Scrum Guide, le SM est responsable de la mise en place de Scrum et de l’efficacité de l’équipe, de l’organisation de l’équipe. Il est donc chargé de contrôler des choses ou des personnes. Il s’agit donc d’un rôle de « management » au sens anglo-saxon du terme.

L’assertion est donc bien fausse.

L’origine de la confusion est culturelle : dans la culture anglo-saxonne, le travail de « management / gestion » n’est pas vu comme l’exercice d’un pouvoir (celui qui décide ce que les autres vont faire), mais comme une tâche logistique subalterne, nécessitant une posture d’arbitre. En France, l’organisation sociale est été nettement influencée par le communisme, qui réduit les rapports sociaux à une relation de domination binaire. Dans ce contexte, la répartition des tâches est donc devenu un moyen d’exercer un pouvoir sur autrui et donc une fonction hiérarchique. On a donc du mal à associer « management » et « scum master » …

1 « J'aime »

Un changement de DOD n’est souvent pas un acte anodin. Il nécessite des actions à réaliser pour s’appliquer : mise à jour de documentation, installation d’outils, validation de certains détails par des tiers, modification de scripts, etc …

Un des risques en abordant la décision de modifier la DOD pendant la rétrospective, c’est de faire passer les activités associées sous le radar. On peut oublier de tenir compte du travail à réaliser lors du planning suivant. Ou alors les traiter au fil de l’eau via un énième autre système de suivi. Et si on identifie un changement qu’on voudrait faire mais qu’on ne peut pas faire tout de suite, on risque de l’oublier.

En rétrospective, on se contente donc d’inspecter le fonctionnement de l’équipe, d’identifier les changements les plus utiles pour l’équipe, et de proposer des changements de DOD sous forme de PBI. La décision de modification à proprement parler de la DOD se fait au sprint planning. Cela permet de considérer les changements comme des PBI à part entière :

  • On peut lister les choses à faire, évaluer leur complexité et leur faisabilité ;
  • On peut les prioriser, entre eux et avec les autres activités ;
  • On peut décider d’en laisser de côté en fonction de l’objectif de sprint et des autres items ;
  • On peut inspecter la valeur réelle a posteriori ;
1 « J'aime »

Merci infiniment Adrien pour ces réponses claires, précises et précieuses :pray: :pray:. Je comprends beaucoup mieux les réponses maintenant. :+1: :wink:

Je veux bien les sources sur tout ce que tu viens d’énoncer.

Sur les 2 sujets où juste la partie management ?

Sur la vision anglo-saxonne du management, l’origine est taylorienne :

There is an almost equal division of the work and the responsibility between the management and the workmen. The management take over all work for which they are better fitted than the workmen, while in the past almost all of the work and the greater part of the responsibility were thrown upon the men.

Under the management of « initiative and incentive » practically the whole problem is « up to the workman », while under scientific management fully one-half of the problem is « up to the management »

Frederick Winslow Taylor, The Principles of Scientific Management, 1911

Côté « francophonie européenne » (les idées s’appliquent aussi pas trop mal en Belgique et Suisse francophones, moins au Quebec ou en Afrique) : la sociologie étudie depuis longtemps les rapports entre management, violence, et rapport de dominations dans la société française.

Je peux conseiller ce papier de Caroline GUIBET LAFAYE sur l’influence de Marx, Weber ou Bourdieu :
Domination sociale, violence et idéologie du management (hal.science)

Ce sujet a été automatiquement fermé après 5 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.